La plongée en Adriatique

Sous la mer, on trouve aussi d'anciennes galères, des bateaux de guerre et de nombreux autres vestiges archéologiques qui témoignent de la riche histoire de l'Adriatique. Ce sont des témoignages de guerres, d'évènements historiques, du commerce et de la culture des pays méditerranéens.
A la surface, la mer est chaude, sous 30 mètres de profondeurs la température baisse et reste constante. On ne trouve pas dans la mer Adriatique de grands requins, ni d'autres animaux dangereux pour les plongeurs. Les espèces toxiques sont également rares.
Les centres de plongée et les professionnels du tourisme sous-marin ont tous les équipements nécessaires tout comme des formateurs et guides de plongée sous-marine pour ceux qui souhaitent s'entraîner à la plongée en apnée ou avec des bouteilles d'oxygène. Des stages de plongée sont également organisés pour les débutants et les plongeurs confirmés (selon les normes CMAS et PADI), ainsi que des excursions sous-marines.
Vous pourrez également acquérir un certificat de plongée en profondeur dans les sites appropriés avec une licence internationale de plongée.
Les richesses du patrimoine sous-marin sont protégées par la loi sur la plongée qui règle les conditions de plongée individuelle et collective. Dans certaines zones protégées, la plongée n'est pas autorisée et pour les autres il faut une autorisation de la direction du Parc ou bien des autorités locales.

Où faire de la plongée en Croatie ?
Dans le parc des Kornati, sur l'île Kornat, l'île de Lastovo est également propice à la plongée sous-marine dans la Dalmatie du sud.
Plus au nord, sur l'île de Murter, on peut faire de la plongée, en Istrie entre Rovinj et Pula, vous découvrirez de nombreuses épaves.